Publié le

Cinq voitures de collection increvables que vous trouverez pour moins de 4 000 euros

Une voiture de collection faites pour durée

Quand on décide d’acheter une voiture pour rouler. On souhaite trouver un véhicule de collection qui pourra tenir la route sur la durée. Et, le plus important qui ne va pas rendre l’âme trop vite. Bien sûr, il y a aussi les collectionneurs qui cherchent surtout de belles voitures anciennes. Mais les deux ne sont pas incompatibles. Nous avons donc décidé de chercher quelles sont les voitures qui pourront vous permettre d’être serein. Mais surtout compter sur elles pour démarrer au quart de tour. Puis de vous permettre de traverser tout le pays sans le moindre problème. 

La coccinelle 1200 de 4 000 à 6 000 euros

Coccinelle Volkswagen collection
C’est une voiture mythique que nous n’avons plus besoin de présenter tant elle est célèbre. La petite coccinelle de Volkswagen a connu de très belles années, et elle continuera de connaître de belles années. C’est aussi une voiture increvable et qu’il est très difficile d’épuiser à force des kilomètres. Le plus difficile pour vous sera d’en trouver une qui soit encore en bon état. Et que vous allez facilement pouvoir acheter sans vous faire de soucis. Vous pourrez profiter du confort et de la durée de vie de cette petite voiture qui en a beaucoup sous le capot. 

La Renault 16 : de 4 000 à 7 000 euros

Renault 16 collection
C’est une tentative de la marque de faire dans le haut de gamme qui a plutôt bien fonctionné pendant 15 ans. C’est une voiture qui était innovante pour son époque, et qui continue d’être acceptable pour la nôtre. Nous vous conseillons de vous pencher sur une version TS ou TX qui sont un peu plus vifs, et qui possèdent un plus large équipement ce qui vous permettra de rouler plus confortablement. Cette voiture qui a tout d’une grande vous permettra de faire de long trajet sans craindre quoi que ce soit. 

La Peugeot 404 : de 5 000 à 8 000 euros

Peugeot 404 collection
Il s’agit d’une berline qui était très populaire dans les années 60-70, et qui a eu son lot de réussite auprès du grand public. Elle est l’un des emblèmes des 30 Glorieuses. Elle a été déclinée sous plusieurs formes : berline, coupée, cabriolet, etc. Vous pouvez donc la trouver sous de nombreuses formes en fonction de vos préférences. Elle a aussi permis à la France de gagner en crédibilité sur le marché automobile, et même économiquement parlant. Ainsi, c’est une voiture que nous ne pouvons que vous conseiller. 

La Mercedes série 200 de 6 000 à 9 000 euros

Mercedes 200 collection
Tout comme la 404, la Mercedes est une berline qui vous permettra de faire de long trajet dans une voiture assez confortable vous offrant toutes les options dont vous pourriez avoir besoin. C’est la Mercedes qui a créé le mythe de la voiture increvable. Elle est donc une voiture que vous allez pouvoir choisir pour vos différents trajets. 

La Volvo P1800 : de 15 000 à 25 000 euros

Volvo P1800 collection
Cette Volvo est une très bonne voiture avec laquelle vous pourrez manger les kilomètres assez facilement sans rencontrer le moindre problème. Elle a des allures de véhicule sportif et chic. Bien sûr, elle est la plus chère de la liste que nous avons présentée. Cette berline vous apportera tout de même entière satisfaction. Et vous verrez rapidement que c’est un véhicule très fiable en lequel vous pourrez placer votre confiance.
Publié le

Procédure de changement d’adresse sur carte grise ?

Pourquoi faire la démarche sur internet ?

Bien souvent lors d’un déménagement, vous devez gérer de nombreuses tâches administratives, ainsi que toute votre installation dans votre nouveau foyer. Cela peut donc être une période assez difficile à gérer. Souvent, il est possible d’oublier de changer son adresse auprès de tous les organismes qui en ont besoin. Pour ce qui est de la carte grise, savez que vous avez légalement 1 mois pour faire votre déclaration de changement d’adresse. En faisant votre démarche sur internet, vous allez pouvoir la réaliser rapidement, et très facilement, en seulement quelques clics changer votre adresse de carte grise sur le site kartgrise.com.

Délais d’un mois pour changer d’adresse

Lors d’un contrôle de police, si un changement d’adresse n’a pas été fait, vous êtes passible d’une amende de 4ème classe d’un montant de 135 euros. Le délai d’un mois pour changer d’adresse s’applique aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Donc, si le siège social d’une société change d’adresse, l’adresse sur mes certificats d’immatriculation de tous les véhicules de l’entreprise doit être modifiée. Cela peut donc s’avérer très long et fastidieux. Mais en passant par la démarche sur internet, et notamment par le site kartgrise.com, vous avez la possibilité d’accéder à des outils spécifiques pour les professionnels permettant de simplifier le changement d’adresse de tous les véhicules. 

Combien coute le changement de domicile sur une carte grise ? 

Si votre véhicule est immatriculé dans les SIV, avec une plaque de type AA-111-AA, dans ce cas, la démarche est entièrement gratuite. Pour les véhicules qui possèdent encore un véhicule immatriculé selon le système départemental (FNI), il faudra uniquement payer les taxes d’acheminement d’une valeur de 2,76 euros.  En cas de démarche pour effectuer un changement d’adresse sur une carte grise, les véhicules immatriculés sous le système FNI sont automatiquement mis à jour, et l’immatriculation est convertie en SYV. Les plaques d’immatriculation devront donc être changées. 

Les documents à fournir pour un changement d’adresse de carte grise

Peu importe la manière dont vous effectuez les démarches de changement d’adresse de votre carte grise, les documents à fournir sont les mêmes :
  • L’original d’une demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (cocher la carte « changement de domicile »)
  • Un justificatif de domicile datant de moins de 6 mois
  • Une copie du permis de conduire du titulaire de la carte grise
  • La copie du certificat d’immatriculation
Attention, le contrôle technique doit évidemment être valable au moment de la demande de changement d’adresse de carte grise pour que celle-ci soit validée. Vous pouvez faire votre démarche facilement depuis ce formulaire.

Les délais pour effectuer un changement d’adresse de carte grise :

Les changements concernant la carte grise doivent se faire dans un délai de 30 jours, et cela qu’il s’agisse d’un changement d’adresse ou d’un changement de titulaire. En cas de contrôle de police, si votre nouvelle adresse n’est pas mise à jour dans le délai fixé, vous risquez une amende forfaitaire d’une valeur de 135 euros.

Changement d’adresse plus long en cas de retard

De plus, si vous ne mettez pas à jour votre adresse, en cas d’amende pour un motif quelconque, l’envoi du procès-verbal sera plus long, et cela risque d’entraîner des pénalités de retard à votre charge. En effet, les autorités auront besoin de plusieurs mois pour retrouver votre adresse actuelle (généralement entre 3 et 6 mois), et vous aurez donc à payer une majoration allant de 375 à 750 euros.

Étiquette pour le changement d’adresse

Vous ne devez donc pas passer à côté de la demande de changement d’adresse de votre certificat d’immatriculation si vous ne voulez pas prendre ces risques. Généralement, vous recevez votre nouvelle étiquette à coller dans un délai allant de 3 à 5 jours suivants le dépôt de votre demande. 

Questions fréquentes à propos du changement d’adresse :

1. Peut-on faire les démarches de changement d’adresse de carte grise sur internet ? Oui, il est possible de faire les demandes de changement d’adresse directement sur internet, via le site du gouvernement ANTS pour les véhicules sous le nouveau système d’immatriculation SIV, ou encore en passant par le site Kartgrise.com pour tous les véhicules. 
2. J’ai déménagé il y a deux mois. Puis-je faire ma demande de changement d’adresse maintenant ? Le changement d’adresse du certificat d’immatriculation doit être fait le plus vite possible. Le délai légal pour effectuer ce changement d’adresse est de 30 jours selon le Code de la route. Au-delà de ce délai, en cas de contrôle vous êtes passible d’une amende de 4ème classe d’une valeur de 135 euros. Vous pouvez donc dès maintenant vous rendre directement sur le site en ligne, ou dans un garage agréé pour effectuer ce changement. 
3. Pourquoi le changement d’adresse de carte grise devient-il payant au bout du 4ème déménagement ? Vous pouvez effectuer 3 changements d’adresse sur votre carte grise (sous le système SIV). Au-delà, trop d’étiquettes seront collées sur le certificat d’immatriculation, et il faut donc en fabriquer un nouveau. Vous devez donc fournir toutes les pièces justificatives, et payer 2,76 euros pour les frais d’envoi de votre nouvelle carte grise par courrier.
5. Je ne déménage pas, mais le nom de ma rue vient de changer. Dois-je faire des démarches pour changer d’adresse sur ma carte grise ? Oui, le changement doit être signalé, car même si vous ne déménagez pas, votre adresse change. Vous avez donc 30 jours pour effectuer le changement d’adresse directement sur internet, ou encore dans un garage agréé. 
6. Puis-je continuer à rouler avec mon véhicule si je n’ai pas reçu la nouvelle étiquette pour ma carte grise ? Vous pouvez continuer de rouler en toute tranquillité même si vous n’avez pas reçu votre vignette pour la carte grise. Il faut que le délai de 30 jours ne soit pas encore passé. Il vous suffit de vous munir de votre carte grise originale. 
7. Je déménage deux fois en peu de temps, dois-je faire ma demande de changement d’adresse de carte grise ?  La démarche de changement d’adresse de carte grise est obligatoire. Ce changement d’adresse est gratuit (sauf cas spécial par exemple en cas de 4ème changement d’adresse, dans ce cas vous devrez payer 2,76 euros). Il vaut donc mieux faire de changement d’adresse. Vous disposez d’un délai de 30 jours pour effectuer ce changement d’adresse sur votre certificat d’immatriculation.
8. Quels sont les délais pour recevoir la nouvelle étiquette suite au changement d’adresse ?  En effectuant votre demande sur internet, les délais de traitement de la demande sont généralement de 24 heures. Ensuite, vous devrez attendre l’envoi de votre étiquette ou de votre nouvelle carte grise par l’imprimerie nationale. Les délais varient généralement entre 3 et 5 jours. Vous pouvez suivre l’envoi de votre courrier sur le site de l’ANTS
9. Je viens d’offrir un scooter à mon fils qui n’est pas encore majeur. Il réside encore chez nous et son nom est inscrit sur la carte grise. Dans le même temps, nous déménageons, quels sont les documents à fournir pour établir le changement d’adresse ? Pour faire ce changement d’adresse, vous allez devoir fournir les documents initiaux, et vous devrez ajouter une photocopie de la carte d’identité de l’un de ses représentants légaux. Vous devrez aussi joindre un justificatif de domicile, ainsi qu’une attestation précisant qu’il réside bien chez vous. 
10. Je suis hébergé chez un ami. Quelle adresse dois-je mettre sur la carte grise ?  Si vous vivez à temps plein chez cet ami, vous devez indiquer son adresse sur votre carte grise. Vous devrez fournir les pièces initiales, ainsi qu’une attestation sur l’honneur signée par votre ami et vous-même stipulant qu’il vit chez vous, ainsi qu’un justificatif de domicile et la photocopie de la carte d’identité de votre ami. 
11. Je fais partie de la communauté des gens du voyage et ne possède donc pas de domicile fixe. Comment dois-je procéder pour ma carte grise ? Les membres de la communauté des gens du voyage possèdent tous une commune de rattachement, qu’ils ont dû choisir à leurs 16 ans pour des raisons professionnelles ou familiales. Au moment de remplir le dossier de votre carte grise, vous allez devoir donner votre livret de circulation. 
12. Je vis dans un camping. Mon ancienne adresse est sur ma carte grise. Dois-je changer d’adresse ? Quelle adresse dois-je indiquer sur ma carte grise ?  Vous allez devoir obligatoirement changer votre adresse sur votre carte grise. Dans votre cas, vous allez pouvoir déclarer l’adresse du camping dans lequel vous résidez. Pour ce qui est des documents à fournir, vous allez devoir donner toutes les pièces justificatives initiales, ainsi qu’une facture éditée et signée par le gérant ou propriétaire du camping.
Publié le

Comment immatriculer un véhicule provenant d’Allemagne ?

Immatriculer un véhicule provenant d’Allemagne

Depuis que le Plan Préfecture Nouvelle Génération a été mis en place, et depuis que les services d’immatriculation en préfecture ont été fermés, il n’est plus possible d’effectuer une demande de carte grise pour les véhicules venant d’Allemagne, auprès des services régaliens.  Désormais, une immatriculation de véhicule provenant d’Allemagne, des Pays-Bas ou du Luxembourg doit se faire directement en ligne. Si vous n’avez pas la possibilité de le faire, vous pouvez toujours vous diriger vers des garages agréés par le ministère de l’Intérieur.  Dans cet article, vous allez trouver toutes les informations dont vous avez besoin pour faire immatriculer votre véhicule provenant d’Allemagne. 

Les certificats d’immatriculation pour les voitures achetées en Allemagne

Vous pouvez avoir de nombreuses raisons pour vous fournir un véhicule en Allemagne, que ce soit pour les prix parfois très intéressants, ou encore pour la réputation qu’ont les Allemands à être très respectueux et attentifs dans la construction de voitures. Mais peu importe vos raisons, dans tous les cas vous allez devoir effectuer des démarches administratives.  Tout d’abord, vous devez avoir que quand vous achetez une voiture en Allemagne, celle-ci est supprimée des registres d’immatriculation allemands, comme c’est le cas pour de nombreux autres pays. Les plaques d’immatriculation doivent donc être rendues au service d’immatriculation allemand. Vous allez donc devoir acheter des plaques de transit destinées à l’export, ou encore des plaques d’immatriculation provisoires (en demandant un certificat provisoire d’immatriculation), pour ramener le véhicule en France.  Ensuite, comme pour tous les véhicules, sachez que vous avez un délai légal de 30 jours pour faire immatriculer votre véhicule à partir de la date d’achat. Une fois le délai passé, vous risquez d’être verbalisé, par une amende de 4ème catégorie de 135 euros.  Alors, pour éviter cela, il est fortement conseillé de demander en amont, ou alors en même temps que l’achat du véhicule, un certificat s’immatriculation provisoire, afin de pouvoir vous déplacer en attendant de recevoir la carte grise définitive. 

Qu’est-ce qu’un véhicule d’occasion allemand ?

Pour qu’un véhicule soit considéré comme étant d’occasion, il faut que sa première immatriculation date de plus de 6 mois. Il faut aussi que la voiture ait parcouru plus de 6 000 kilomètres. Dans ce cas, vous ne devrez pas payer de TVA sur le véhicule, et vous pourrez obtenir le quitus fiscal gratuitement.  Mais attention, si le véhicule ne remplit que l’un des deux critères, alors vous allez devoir payer la TVA en France, même si vous achetez votre voiture dans un garage en Allemagne. Mais vous pouvez demander le remboursement de la TVA au garage allemand vous ayant vendu la voiture. 

Les documents à fournir pour immatriculer un véhicule allemand

Pour immatriculer un véhicule allemand, il faut un certain nombre de documents. Vous allez en recevoir certains directement par le vendeur, et vous allez devoir en demander d’autres. Voici la liste des documents obligatoire pour une demande d’immatriculation d’un véhicule allemand :
  • Le certificat d’immatriculation allemand (qui doit vous être fourni directement par le vendeur). Elle est constituée en deux parties : « Fahrzeugbrief », et « Fahrzeugschein ». 
  • Le certificat de conformité européen, que vous allez devoir demander auprès du constructeur 
  • Le quitus fiscal, que vous devez demander à votre centre d’impôt
  • La demande de certificat d’immatriculation
  • Le contrat de vente ou la facture d’achat à votre nom
  • Le contrôle technique de mois de 6 mois si votre véhicule est âgé de plus de 4 ans, et si le contrôle technique allemand a plus de 6 mois
  • Un justificatif de domicile de moins de 6 mois
  • Une photocopie du permis de conduire en cours de validité
  • Une attestation d’assurance ou carte verte du véhicule
Attention, si vous faites vos démarches auprès d’un garage agréé, vous allez devoir ajouter le mandat d’immatriculation à tous ces documents. 

Combien coûte une carte grise pour une voiture venant d’Allemagne ? 

Le prix de la carte grise pour une voiture allemande va dépendre des caractéristiques techniques que vous allez pouvoir retrouver sur le certificat d’immatriculation allemand, ou sur le certificat de conformité.  Ensuite, le montant de la taxe fiscale va être calculé en fonction des mêmes caractéristiques que pour les véhicules français :
  • Date de la première immatriculation
  • Genre du véhicule
  • Type de carburation
  • Taux d’émission de CO2
  • Nombre de chevaux fiscaux
  • Département de résidence du propriétaire
Publié le

Quelles sont les changements pour faire votre carte grise en 2020 ?

Faire votre certificat d’immatriculation en 2020

Si vous avez envie de changer votre véhicule en 2020, vous allez devoir faire faire votre certificat d’immatriculation pour le véhicule, et cela peut très vite s’avérer cher. En plus, vous allez devoir prendre en compte la politique environnementale qui a été mise en place par l’état. En effet, celle-ci vous donne droit à des primes si vous optez pour un véhicule non polluant, mais en contrepartie, vous allez devoir payer des mallus écologiques sur les véhicules les plus polluants.

Tout d’abord, sachez que peu importe que vous achetiez un véhicule d’occasion ou neuf, vous allez devoir faire faire la carte grise. C’est une étape obligée lors de l’achat d’un véhicule. En effet, ce document est indispensable pour être en règle aux yeux de la loi.

Sur cette carte grise, vous retrouvez le numéro d’immatriculation du véhicule, les caractéristiques de ce dernier, le type d’énergie dont elle a besoin, et sa puissance fiscale. Vous y trouverez aussi bien sûr le nom du propriétaire (en l’occurrence vous). Le prix de cette carte grise peut changer en fonction des régions.

Avec la politique écologique, l’état a décidé de réduire fortement ces taxes régionales, voire même de les supprimer dans le cas d’un achat d’un véhicule peu polluant. Ainsi, vous pouvez vous retrouver avec une carte grise gratuite, ou à un prix nettement réduit. Et si vous vous trouvez dans une région un peu à la traîne à ce niveau, pas de panique, toutes les régions sont en train de s’aligner sur ce système.

De plus, les malus écologiques qui ont été mis en place et sont en train d’augmenter. Ainsi, grâce à toutes ces choses mises en place par le gouvernement, les énergies alternatives prennent une part de plus en plus importante sur le marché de l’énergie. De plus en plus de véhicules hybrides, ou entièrement électriques entrent en circulation sur le territoire français.

Augmentation du malus écologique sur les véhicules neufs

En 2020, de nouvelles grilles de malus écologique vont voir le jour. C’est la première fois que cela arrive, et cela peut créer une certaine confusion chez les acheteurs de véhicules.

Tout d’abord, rappelons que le malus écologique est une taxe qui est mise en place lors de la première mise en circulation du véhicule, dans le but de mener les particuliers à acheter des voitures moins polluantes. Vous l’aurez donc compris, plus le véhicule neuf est polluant, et plus la taxe de malus écologique sera élevée.

À partir du premier janvier 2020, la grille de taxe qui entrera en vigueur se basera sur la norme NEDC, comme c’était déjà le cas avant. Mais le seuil de déclenchement de cette taxe se durcit de plus en plus. Ce seuil était fixé à 120 grammes d’émission de CO2 par kilomètre en 2018, et était passé à 117 g/km en 2019. À partir de 2020, le seuil tombera de 7 grammes pour atteindre les 110 g/km. Les véhicules les plus polluants seront donc fortement touchés par cette taxe qui s’élèvera à 12 500 euros à partir de 173 g/km, alors qu’elle n’était que de 10 000 euros à partir de 191 g/km précédemment.

Et ensuite, à partir du premier mars 2020, la deuxième grille de malus écologique sera mise en place, c’est-à-dire lors de la mise en place du WLTP (Worldwide harmonized Light véhicles Test procedure). Il s’agit d’une procédure de test des voitures particulières et des utilitaires très légers qui a été harmonisée mondialement. Cette nouvelle norme se basera sur les essais concernant l’utilisation de carburant, l’autonomie électrique, ainsi que le rejet de CO2 et de particules polluantes. Cette norme a donc pour but de tendre vers des véhicules moins polluants. Elle va donc dans le sens de la politique écologique.

Cette mise en place des deux nouvelles grilles de malus écologique précède donc l’obligation européenne du WLTP qui se mettra en place seulement au premier janvier 2020. Toutes ces dates et toutes ces nouveautés peuvent mener le consommateur à se perdre. Mais quoi qu’il en soit, pour dire les choses plus simplement, sachez que ces malus écologiques vont toucher de plus en plus de véhicules. En effet, les estimations montrent que plus d’une voiture sur deux sera touchée par la nouvelle grille de malus écologique.

En ce qui concerne les constructeurs, cette norme les obligera en 2020 à faire tomber plus de 95% de leur production en dessous du seuil de 95 g/km. Et en 2020, l’intégralité des produits devront se conformer à la nouvelle norme européenne.

La taxe CO2 pour les véhicules d’occasion

La taxe CO2 sera appliquée sur tous les véhicules très polluants qui ont été mis en circulation à partir du 1er juin 2004. Également, ceux qui ont été achetés ou loués d’occasion (avec une option d’achat, ou pour une durée minimale de deux ans). Cette taxe va s’appliquer aussi bien que les véhicules personnels que sur les véhicules dédiés à plusieurs usages. La taxe sera calculée sur la base de la puissance fiscale du véhicule.

Et depuis maintenant le 1er juillet 2019, cette taxe s’applique aussi aux pick-up contenant au moins 5 places. Les véhicules utilisés pour l’exploitation des remontées mécaniques sur les pistes skiables ne seront pas touchés.

Rappelons que lors de la revente d’un véhicule d’occasion, il est obligatoire de remplir une déclaration de cession de manière à être en règle.

Comment obtenir facilement sa carte grise ?

Depuis novembre 2017, les démarches concernant votre carte grise se font directement en ligne sur le site du gouvernement. Il n’y a donc plus besoin de se déplacer dans la préfecture la plus proche comme c’était le cas avant.

Afin de créer votre dossier, vous allez devoir réunir un certain nombre d’éléments, notamment une pièce d’identité valable, un justificatif de domicile de moins de 6 mois, un contrôle technique valide (de moins de 6 mois si votre véhicule a plus de 4 ans), etc.

Désormais, si vous souhaitez obtenir votre carte grise plus facilement, vous pouvez vous tourner vers un service habilité par le ministère de l’Intérieur. Ainsi, vous aurez droit à une assistance de qualité, et l’obtention de votre carte grise sera plus rapide.

 

 

Publié le

Quels sont les avantages et inconvénients de la carte grise de collection CGC ?

Qu’est-ce que la carte grise collection ?

Sachez que désormais, il n’est plus d’usage de parler de carte grise de collection (CGC), mais de certificat d’immatriculation de collection (CIC). Cette carte grise est réservée aux véhicules de collections, c’est-à-dire les véhicules de plus de 30 ans, qui ne sont plus fabriqués aujourd’hui, et qui n’ont subi aucune modification dans leurs caractéristiques.

Sachez aussi que le passage à la carte grise collection n’est absolument pas automatique et vous devez donc le faire de vous-même. Mais bien sûr, ce changement n’est pas obligatoire. C’est juste un moyen d’officialiser le passage de votre véhicule du statut d’objet d’usage à celui d’objet patrimonial.

Le passage au certificat d’immatriculation de collection implique aussi un certain nombre de changements qui peuvent être positifs ou négatifs. Nous vous en parlons plus bas.

Ces changements ont beaucoup évolué depuis 2009, quand le nouveau système d’immatriculation a été mis en place. Aujourd’hui, il est beaucoup plus intéressant de passer en immatriculation de collection. En effet, avant passer en immatriculation de collection signifiait que vous n’auriez plus le droit de rouler dans tous les départements, mais seulement dans les départements limitrophes, et vous deviez demander des autorisations préfectorales pour avoir le droit de vous déplacer hors de ces limites. Mais maintenant, ce n’est plus cas.

Les avantages du CIC ou (CGC)

  • Le contrôle technique

En passant de véhicule d’usage à véhicule de collection, la règle du contrôle technique change. En effet, une fois que votre véhicule passe en immatriculation de collection, le contrôle technique ne doit plus être effectué tous les deux ans, mais seulement tous les cinq ans. Cela est dû au fait qu’avec un véhicule de collection les kilomètres parcourus sont beaucoup moins élevés, rendant les contrôles moins fréquents. D’ailleurs, pour tous les véhicules qui ont été fabriqués avant 1960, le contrôle technique n’est plus obligatoire.

C’est pour cela que de nombreux propriétaires de véhicules ayant plus de 30 ans ont décidé de faire le changement de certificat d’immatriculation. Cela leur a facilité la vie.

Mais attention, il y a une petite subtilité dans cette règle des contrôles techniques. Si vous achetez une voiture qui a plus de 30 ans, et qu’elle a une carte grise normale, le contrôle technique effectué n’a une validité que de deux ans. Ce n’est qu’à partir du prochain contrôle technique passé en tant que véhicule de collection que celui-ci aura une durée de cinq ans.

  • Les restrictions géographiques

Depuis 2009, il n’y a plus de restriction géographique en ce qui concerne la circulation du véhicule que ce soit en France ou à l’étranger. Sur ce point, vous avez le même statut qu’un véhicule qui possède une carte grise normale.

  • La circulation dans les ZRC

Les ZRC sont les zones de circulation restreintes, dans lesquels vous devez posséder une des six vignettes Crit’Air pour vous déplacer. Ces zones sont au nombre de quatre à ce jour ; Paris, Lille, Strasbourg et Grenoble. Dans ces zones, les véhicules qui ne possèdent pas de vignettes (généralement les véhicules datant d’avant 1997) ne peuvent pas circuler, sauf le soir et le weekend. Donc, les véhicules qui ont plus de 30 ans ne le peuvent pas.

Mais, avec la carte grise collection, vous allez pouvoir circuler dans ces zones, car les interdictions y sont levées ! Contrairement à un véhicule de plus de 30 ans en carte grise normale ne pourra pas. Vous pourrez donc y circuler librement, sauf pendant les pics de pollution.

  • Les plaques d’immatriculation libres

Vous le savez peut-être, mais les plaques d’immatriculation des véhicules normaux doivent respecter les normes européennes en vigueur. Elles doivent posséder le format européen, la mention de la région et du département sur le droit, ainsi que la mention du pays sur la gauche. Mais lorsque vous possédez une carte grise de collection, vous avez la possibilité de choisir un format beaucoup plus libre pour la plaque d’immatriculation, que ce soit au niveau de la forme, des couleurs, ou des mentions.

  • Immatriculer les véhicules non importés en France

Pour les véhicules en immatriculation normale, vous devez respecter les normes de conformité européennes pour pouvoir importer un véhicule, ou encore une attestation de réception à titre isolé. Mais lorsque votre véhicule possède un certificat d’immatriculation de collection, vous pouvez importer un véhicule sans avoir besoin d’ériger un certificat de conformité. Il vous suffit simplement d’obtenir une attestation (nous vous en parlons plus bas). Vous allez ainsi pouvoir facilement immatriculer un véhicule qui n’a jamais été importé en France, comme c’est le cas pour de nombreux modèles américains ou japonais. Vous allez aussi pouvoir immatriculer des véhicules dont le constructeur a disparu (ne pouvant donc pas vous délivrer de CoC).

  • Fin du retrait de la carte grise en cas d’accident grave

Les véhicules de collection ne roulent pas beaucoup, et il est donc très rare de les voir impliqués dans un accident grave. Mais si jamais cela était le cas, grâce à leur statut d’objet patrimonial, elles sont protégées. Ainsi, vous ne pourrez pas perdre votre carte grise suite à un accident grave. Un expert ne pourra pas non plus engager de procédure VEI (véhicule économiquement irréparable). Vous pourrez donc procéder à des réparations. Mais malgré tout, une fois que vous aurez fini ces réparations, vous devrez passer un contrôle auprès d’un expert avant que votre véhicule ne soit remis en circulation.

  • Une assurance moins chère

Pour la plupart des anciens véhicules (plus de 25 ans, plus de 20 ans, voire même moins), la plupart des assurances proposent des assurances à des prix très intéressants. Mais lorsque vous possédez un véhicule de plus de 30 ans qui en plus possède un certificat d’immatriculation de collection, les frais d’assurance sont très faibles. Cela s’explique par le fait que la voiture ne parcoure que très peu de kilomètres, et donc prend beaucoup moins de risque. Bien sûr, il existe des exceptions si le véhicule a atteint un côté très élevé. Vous pouvez vous renseigner auprès d’organismes d’assurance.

Les inconvénients du CIC ou (CGC)

  • Une attestation à fournir

Pour toutes vos démarches officielles concernant votre véhicule, quand il possède une immatriculation de collection vous allez devoir ajouter une attestation prouvant le caractère de « collection » de ce dernier. C’est-à-dire que vous devrez fournir une attestation prouvant que votre véhicule remplit bien tous les critères pour entrer dans le statut d’objet patrimonial (plus de 30 ans, plus fabriqué, caractéristiques techniques, etc.). Vous pouvez obtenir cette attestation auprès du constructeur, ou auprès de la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Époque).

  • Absence de la notion de vice caché

Quand vous achetez un véhicule de collection, vous n’avez pas la possibilité d’engager des poursuites contre le vendeur pour vice caché. En effet, étant donnée de son statut d’objet patrimonial, la notion de vice caché n’existe pas. Vous ne pouvez de plus pas vous attendre à la même fiabilité que pour un objet d’usage. Vous devez donc essayer d’être très vigilant lorsque vous achetez un véhicule de collection. Certains vendeurs profitent en effet de cela pour bien cacher certains vices du véhicule.

  • L’obligation de rester d’origine

Comme le véhicule de collection est vu comme un objet patrimonial, l’État exige que celui-ci ait un état qui se rapproche le plus possible de son état d’origine, lors de sa sortie. Vous allez bien sûr pouvoir effectuer quelques modifications pour moderniser le véhicule, en changeant par exemple le système électrique, ou en modernisant le système de climatisation si celui-ci était déjà présent à l’origine, mais vous ne pourrez par exemple pas changer le moteur pour un plus puissant, ou faire des changements au niveau du système de frein. De plus, tous les changements qui pourraient s’apparenter à du tunning sont aussi interdits. Sinon, le statut de collection sera perdu.

  • Impossibilité d’utiliser le véhicule de manière professionnelle

Une fois que votre véhicule est en immatriculation de collection, vous n’avez pas la possibilité de l’utiliser dans un but professionnel. Vous allez pouvoir vous en servir dans votre vie personnelle, mais vous ne pourrez pas l’utiliser dans un but lucratif. Par exemple, vous ne pourrez pas le louer à un particulier, ou même à des professionnels. Pour le faire, vous devez garder un certificat d’immatriculation normal. De plus, au niveau des assurances, vous devez faire attention car certaines d’entre elles peuvent être très pointilleuses et refuser que vous fassiez le trajet domicile-travail avec un véhicule de collection.

C’est aussi la même chose si vous décider de rénover un vieux fourgon Citroën pour en faire un food-truck ou quelque chose dans le même sens. Il faut qu’il soit en carte grise normale, sinon vous serez hors-la-loi.

De plus, les véhicules de transport de personnes qui sont passés en véhicules de collection n’ont plus le droit d’être utilisés à cet usage, sauf cas exceptionnels, par exemple pour se rendre à des manifestations historiques et commémoratives. Dans ce cas vous devez demander une autorisation.

Alors, soyez très prudent, car la législation ne précise pas quels sont les risques encourus, et les sanctions qui peuvent être mises en place en cas de non-respect de ces règles.

  • Pas de retour en arrière possible

Pour finir, l’un des derniers inconvénients du passage à la carte grise de collection est que celui-ci est définitif. Enfin, il existe un moyen de retourner à une carte grise normale, mais c’est quasiment impossible. Pour cela, vous pouvez faire une demande auprès des DREAL (Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). Ces demandes sont toujours rejetées quand elles concernent des véhicules de plus de 30 ans. Donc, à part en leur forçant la main en passant par une action en justice, il est impossible de revenir en arrière.

Donc avant de faire passer votre véhicule en immatriculation de collection, vous devez bien y réfléchir. Surtout si vous aviez pour projet d’en faire une utilisation professionnelle ou commerciale.

Publié le

Quels documents pour immatriculer un véhicule d’occasion ?

Vous trouverez ci-dessous la liste des documents pour immatriculer un véhicule d’occasion avec une carte grise francaise.

  1. Photocopie recto et verso de la carte grise.
  2. La demande de certificat d’immatriculation du véhicule:  Ce document est nécessaire et obligatoire pour toutes les demandes de carte grise
  3. Photocopie du contrôle technique de moins de 6 mois
  4. Original du mandat d’immatriculation dans le cas ou vous passer par un professionnel agrée
  5. Original du certificat de cession du véhicule
  6. Photocopie du permis de conduire du titulaire
  7. Photocopie du justificatif de domicile (moins de 6 mois)
  8. Attestation d’assurance qui est désormais obligatoire depuis août 2017